Soyez heureux et changez le monde : RêVolition !

Questions & Réponses

 

Avez-vous des astuces pour m'aider à vivre vraiment heureux, au moins 5 minutes par jour ?
Des choses simples et que je pourrais faire, quand j'y pense...

Je trouve que c'est difficile, voire impossible, d'être "heureux" à la demande...
Comment voulez-vous qu'on y arrive ??

Je crains de ne pas pouvoir tenir mon engagement...
Et que ce passera-t-il si je n'y arrive pas, à être heureux tous les jours ?

- En quoi le fait de m'engager comme RêVolitionnaire changera-t-il quelque chose ?
Je suis déjà heureux assez souvent et ça n'a pas changé le monde !

- Il y a une chose que je n'arrive pas à faire...
...c'est "changer de pensées", arrêter d'être dans le négatif. Comment faire ?

- Pourquoi devrais-je penser aux autres ?
Je n'ai qu'à faire de bonnes pensées pour moi, si ça peut me faire vivre mieux !

- Vous ne donnez pas toutes les références des expériences sur l'Intention...
Pourquoi ?... Ce n'est pas très sérieux. J'ai besoin de comprendre pour croire.

- Et puis, il y a un truc qui m'ennuie...
Pourquoi êtes-vous anonymes ? Qui se cache derrière le site RêVolition ?

- Est-ce que RêVolition est vraiment désintéressé ?...
Je veux dire, ce ne serait pas une secte au moins ?

- Je n'arrive pas à croire à tout ça...
Toutes vos histoires m'attirent, mais je n'arrive pas à y croire. Comment faire ?

- Prier ou avoir de bonnes intentions pour le monde,
le principe n'est pas nouveau... et on ne peut pas dire que ça a été vraiment efficace.

- Pourquoi seulement penser positif ?...
On pourrait aussi ajouter le fait de dire "non au malheur", "non à la maladie" !

- Combien faudrait-il être de RêVolitionnaires pour "changer le monde" ?
Combien de RêVolitionnaires pour un impact à 100 % ?

- Mais, comment calculez-vous tout cela ?
Ces chiffres ont l'air si précis... sont-ils vérifiables ?

- Existe-t-il d'autres sites dans le même esprit que RêVolition ?
Peut-on cumuler les effets ?

- Pourquoi avoir choisi les couleurs bleu, blanc, rouge ?
Et quels sont les symboles du cercle et du V ?

- Posez votre question...

=oOo=

Avez-vous des astuces pour m'aider à vivre vraiment heureux, au moins 5 minutes par jour ?
Des choses simples et que je pourrais faire, quand j'y pense...

Le but du site Volition n'est pas de vous "apprendre" à être heureux - si une telle chose peut être possible - mais de réunir les personnes qui vivent déjà au mieux, afin d'aider (par effet de rayonnement) tous les autres à accès aussi à davantage de bonheur...

Il doit être possible de discuter de tout cela entre amis ou sur les forums internet, de se soutenir mutuellement, de partager des idées et des astuces pour être heureux. A priori, il doit être assez facile de prendre 5mn sympa par jour ! Ne serait-ce qu'en regardant des vidéos inspirantes ou marrants, en racontant des blagues aux amis/collèges, en faisant un câlin à votre amoureux/se, en souriant aux gens que vous croisez dans votre vie (magasins, rue, bureau, etc.).

En attendant, voici 40 citations sur le bonheur et l'art d'être heureux, qui vous aideront peut-être dans votre quête :

"Si tu veux comprendre le mot bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but" - Antoine de Saint-Exupéry

"Le bonheur n'est pas le but mais le moyen de la vie" - Paul Claudel

"Les hommes ne veulent pas construire leur bonheur, ils veulent seulement réduire leur malheur" - Bernard Werber

"Si on ne voulait qu'être heureux, cela serait bientôt fait. Mais on veut être plus heureux que les autres, et cela est presque toujours difficile parce que nous croyons les autres plus heureux qu'ils ne sont" - Montesquieu

"Tous les hommes font la même erreur, de s'imaginer que bonheur veut dire que tous les voeux se réalisent" - Léon Tolstoï

"Qu'est-ce que le bonheur sinon l'accord vrai entre un homme et l'existence qu'il mène ?" - Albert Camus

"Il faut beaucoup de courage pour oser être heureux pleinement. Il est plus facile, mais plus lâche, de se contenter d'un petit bonheur routinier que rien ne vient déranger" - Marcelle Bourgault

"Trois choses pour être heureux : le corps sain, l'esprit libre et le coeur pur" - Jean Domat

"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé !" - Voltaire

"Le non-jugement n'est pas une règle morale, mais un des principes du bonheur" - Olivier Lockert

"Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles" - Gandhi

"Le plus grand secret pour le bonheur, c'est d'être bien avec soi" - Bernard Fontenelle

"La vie n'est pas toujours ce qu'on espérait, mais en tirer le meilleur parti est la seule manière d'être heureux" - Jennie Jerome Churchill

"Le bonheur est une décision que nous prenons d'être heureux quoi qu'il arrive" - André Maurois

"Le bonheur vient de l'attention prêtée aux petites choses, et le malheur de la négligence des petites choses" - Proverbe chinois

"Il est un seul moyen d'atteindre au bonheur : ne plus se soucier de ce qui échappe à notre volonté" - Epictète

"L'essence de la philosophie est qu'un homme devrait vivre de manière à ce que son bonheur dépende aussi peu que possible de causes extérieures" - Epictète

"Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait. Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque, mais de la façon dont nous nous servons de ce que nous avons" - Arnaud Desjardins

"Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède" - Saint Augustin

"C'est là qu'est le secret du bonheur et de la vertu : aimer ce qu'on est obligé de faire" - Aldous Huxley

"Bonheur : faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait" - Françoise Giroud

"Rêves ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur" - Walt Disney

"Le bonheur est un rêve d'enfant réalisé dans l'âge adulte" - Sigmund Freud

"Si je devais revivre ma vie, je me donnerais comme règle de lire de la poésie et d'écouter de la musique au moins une fois par semaine, car ainsi, peut-être qu'une partie de mon cerveau qui est atrophiée serait resté active. La perte de ces goûts, c'est du bonheur en moins et peut-être est-ce aussi néfaste pour l'intellect et sûrement pour le sens moral car la partie émotionnelle de notre nature en est diminuée" - Charles Darwin

"Tout le bonheur du monde est dans l'inattendu" - Jean d'Ormesson

"Pour être heureux, le mariage exige un continuel échange de transpirations !" - Napoléon Bonaparte

"Le bonheur, c'est le plaisir sans arrière-pensée" - Socrate

"Croyez pour être fort. Aimez pour être heureux" - Victor Hugo

"L'amour fait songer, vivre et croire. Il a pour réchauffer le coeur Un rayon de plus que la gloire Et ce rayon, c'est le bonheur" - Victor Hugo

"Le bonheur ou le malheur, à partir du moment où l'on possède de quoi se nourrir, se couvrir, se loger, on les porte en soi" - Henri Laborit

"Vous savez pourquoi l'argent ne fait pas le bonheur ? C'est parce que c'est le bonheur qui fait l'argent !" - Coluche

"La sensation d'être heureux ou malheureux dépend rarement de notre état dans l'absolu, mais de notre perception de la situation, de notre capacité à nous satisfaire de ce que nous avons" - Dalaï Lama

"Le bonheur est un idéal de l'imagination et non de la raison" - Emmanuel Kant

"Le bonheur ne vient pas à ceux qui l'attendent assis" - Baden-Powell

"Les graines de Bonheur ne poussent pas toutes seules. Alors, pensez à arroser votre jardin chaque jour" - Olivier Lockert

"Lorsque tu poursuivras ton bonheur, des portes s'ouvriront où tu ne pensais pas en trouver ; et où il n'y aurait pas de porte pour un autre" - Joseph Campbell

"La meilleure manière d'atteindre le bonheur est de le donner aux autres" - Baden-Powell

"On peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant" - Bouddha

"Le bonheur est quelque chose qui se multiplie quand il se divise" - Paulo Coelho

"Manifester son bonheur est un devoir ; être ouvertement heureux donne aux autres la preuve que le bonheur est possible" - Albert Jacquard

[Retour aux questions]

Je trouve que c'est difficile, voire impossible, d'être "heureux" à la demande...
Comment voulez-vous qu'on y arrive ??

D'abord, il ne s'agit aucunement d'être "heureux à la demande", mais de profiter des moments spontanés de bonheur de la journée...

Ensuite, la plupart des personnes à qui on parle de bonheur pensent à l'idéal de ce mot, au "bonheur" idyllique, global, tel qu'on pourrait le rêver... Nous n'allons pas vous dire que nous ne le recherchons pas, bien au contraire. Mais il faut gravir le chemin tranquillement, un pas après l'autre.

Pour vous, le "bonheur", ce sera peut-être au début que ça aille "moins pire" que d'habitude ! Alors, pour respecter votre engagement d'être heureux(se) au moins 5 minutes tous les jours, vous ferez en sorte de prendre un temps pour vous calmer, vous détendre, rire un peu sur des blagues idiotes, regarder le ciel bleu (à travers les nuages, parfois !)... et, par rapport au niveau de stress ordinaire de votre vie, ce moment-là sera "moins pire". Voilà, c'est juste ça, au début, le "bonheur" : un moment de la journée un peu mieux que les autres... et chaque jour davantage de ces petits moments agréables.

Car, figurez-vous que si une partie des habitants de notre petite planète faisait ne serait-ce que ça - 5 minutes de "moins pire" par jour - alors, statistiquement, le niveau global de la planète monterait d'un cran vers le positif. Pas encore le grand bonheur, non, mais un vrai pas vers lui.

Et si, par exemple chaque semaine, vous parvenez à vivre un tout petit peu mieux chaque jour (au moins 5 minutes), votre niveau de vie montera lui aussi et, un autre jour, ce "moins pire" deviendra votre "ordinaire"... Et comme vous ferez l'effort, pour respecter votre engagement Volitionnaire, de vivre chaque jour qui passe au moins quelques minutes de "mieux", de "bonheur" à votre niveau, alors votre qualité de vie augmentera graduellement, de semaines en semaines. De moins pire en mieux...

Un jour viendra où vous parviendrez à vivre un vrai moment de bonheur. Et encore un jour plus tard, et pas forcément si loin que cela, vous vivrez heureux(se), vraiment. Et il se pourrait qu'à ce moment-là, ce bonheur vous soit devenu si ordinaire, si "normal", que vous ne vous en rendrez pas compte tout de suite. Mais, en même temps que vous, c'est toute la planète qui ira mieux alors.

Conclusion : ne visez pas tout de suite trop haut, au risque de vous démoraliser ou, pire, de ne même pas commencer le chemin. Prenez un temps chaque jour pour penser à vivre "mieux", quelques minutes. Quelques heures si vous pouvez. Et ce sera parfait !

Bien évidemment, le principe de Volition s'applique aussi aux petits (ou grand !) moments de bonheur imprévus. Il suffit d'une arrière-pensée, un sourire intérieur qui vous dit : "Tiens ! en ce moment, je rayonne tout autour de la Terre !" :-)

Enfin, si vous avez vraiment trop de peine à trouver vos 5 ou 10 minutes de bonheur par jour, mais que vous souhaitez tout de même participer à l'action de Volition, voici une suggestion pour vous :
- il est parfois plus facile, quand le moral n'y est pas, d'envoyer tout simplement une petite prière pour la Terre, quelques bonnes pensées, à l'occasion d'un moment de calme ou de méditation. L'Humanité souffre des syndrômes multiples du "manque d'Amour" : peur, haine, violence, jalousie et rancoeur, etc. Prenez quelques minutes pour envoyer tout votre Amour, tout autour de la planète, comme un pansement guérissant... Ce sera une parfaite Volition !

[Retour aux questions]

Je crains de ne pas pouvoir tenir mon engagement...
Et que ce passera-t-il si je n'y arrive pas, à être heureux tous les jours ?

Votre inquiétude est tout à votre honneur. Elle montre combien il est important pour vous de bien faire les choses.

Il vaut mieux "ne pas faire aussi bien que voulu" que "ne rien faire du tout". Voilà la réponse.
Faites donc les choses comme vous le pouvez. S'il passe une ou deux journées et que vous oubliez vos "5 minutes de bonheur", eh bien tant pis : vous les vivrez demain ou après-demain.

Mieux vaut faire petit que rien du tout.
Et la "force" dégagée par tous les Volitionnaires réunis, cumulée à la vôtre, finira aussi par vous entraîner dans son sillage - comme on peut souhaiter qu'elle entraîne tout le monde sur cette Terre !

[Retour aux questions]

En quoi le fait de m'engager comme RêVolitionnaire changera-t-il quelque chose ?
Je suis déjà heureux assez souvent et ça n'a pas changé le monde !

C'est déjà très bien d'être heureux ! Vous faites partie sans le savoir de la "balance positive" qui maintient l'équilibre du monde. Imaginez qu'il n'y ait plus rien d'un côté de la balance : tout basculerait (et pas du bon côté...). Vous agissez donc déjà, par le fait de votre existence.

Maintenant, le fait de vous engager formellement, en inscrivant votre adresse email et en cliquant sur "Je m'engage" - même si vous êtes le seul témoin du respect de votre engagement - génère la mise en oeuvre d'un processus inconscient parmi les plus puissants : votre Intention !

C'est la même différence entre faire une série de gestes à vide et faire la même série de gestes en musique : la première série n'a aucun sens, alors que la seconde est une chorégraphie que l'on mémorise (pensez à la Macarena, ou autre titre connu).

Depuis la démonstration de l'impact de l'expérimentateur sur une expérience ("la théorie détermine l'observation" - Einstein), il apparaît que la volonté, le désir, l'idée ou l'Intention d'une personne sont les facteurs déterminants de la réussite ou de l'échec d'une expérience. Le résultat observé est pratiquement toujours celui que l'expérimentateur cherche à obtenir - plus ou moins consciemment.

En clair, on sait que le résultat d'une expérience peut être à coup sûr déterminé par l'opinion que le chercheur a du résultat : croit-il que l'expérience fonctionnera ? Elle fonctionne. Croit-il que l'expérience est impossible ? Elle échouera...

On a montré par ailleurs qu'un groupe de personnes peut stopper ou accroître le développement de graines, de champignons ou d'animaux par le simple fait de le vouloir, de poser l'Intention de stopper la croissance ou au contraire de la décupler. Cela fonctionne ! Mais il faut être assez nombreux : au moins une dizaine de personnes. Toutes les expériences scientifiques menées sur ces sujets avec les succès les plus flagrants, dans les laboratoires des universités les plus sérieuses, et selon des grilles d'expérimentation et de vérification plus rigoureuses encore que pour de "simples" expériences de recherche ordinaire - toutes ces expériences ont été faites avec des groupes d'expérimentateurs, pas seulement avec 1 personne, fusse-t-elle soi-disant dotée de "dons".
A noter que les expériences furent faites avec des gens ordinaires, qui ne croyaient pas forcément à l'impact de l'esprit sur la matière ou le vivant - qui ne croyaient parfois même pas du tout à l'existence de l'esprit - et ces expériences montrèrent des résultats positifs : en groupe, l'esprit influence très nettement la matière, animée ou non.

- Il n'y a pas besoin d'être capable d'une grande concentration ou d'entrer "en méditation" ou "en transe" ou quoi que ce soit d'autre pour cela. Par exemple, on a vérifié que les joueurs de machine à sous les plus acharnés, ceux qui tapent sur la machine et l'insultent, gagnent plus souvent ! Ce n'est pas pour avoir perturbé le fonctionnement de l'appareil, qui est verrouillé au sol, et pas non plus grâce à un don ou une force d'esprit - la seule explication est que le désir, l'avidité, la volonté sans faille du joueur a influencé la machine, ou du moins le "hasard", le faisant gagner plus souvent que la moyenne. On sait aussi que les catastrophes humaines perturbent les Générateurs de Nombres Aléatoires (GNA), le projet Global Consciousness enregistre des courbes chaotiques lors des chocs émotionnels planétaires, comme l'attentat du 11 septembre, les tremblements de terre, tsunami, guerres, etc.

- Pas besoin non plus d'être très intelligent ou de penser à ce que l'on fait pour créer sa réalité. Exemple : on a placé un poisson rouge dans un aquarium dans lequel trempaient des électrodes reliées à un Générateur Aléatoire de chocs électriques ; le GA envoyait donc dans l'eau des décharges de courant plus ou moins souvent. Eh bien, on a observé que l'appareil produisait moins de décharges lorsque le poisson était dans l'aquarium... comme si son désir d'éviter le mal influençait l'appareil ! Expérience similaire : un robot, porteur d'une lampe électrique se déplace au hasard entre plusieurs pièces sombres (grâce à un générateur de mouvements aléatoires). On constate alors que le robot va plus souvent dans la pièce où sont enfermés des petits poulets... Pourquoi ? Parce que les petits poulets ont peur du noir : ils attirent à eux le robot porteur de lumière, censé fonctionner de manière aléatoire !

La Conscience, votre esprit, influence la réalité. Cette influence se fait de manière complètement aveugle chez la plupart des gens, seulement guidée par leurs pulsions inconscientes. Vous pouvez prendre conscience de votre action sur votre vie et sur le monde. Ainsi, lorsque vous êtes heureux sans autre forme d'Intention, votre bonheur ne profite qu'à vous (ce qui est déjà bien !). Mais il suffit d'avoir l'Intention de le partager pour que cela se produise - sans en diminuer l'intensité pour vous. Et ce sont les Intentions cumulées de tout les Volitionnaires qui changeront le monde.

Ayez l'Intention de changer le monde, et il changera !

[Retour aux questions]


Il y a une chose que je n'arrive pas à faire, c'est "changer de pensées", arrêter d'être dans le négatif. Comment faire ?

Changer de pensée, ou d'Intention profonde, est le premier pas de la Volition, et il est individuel - c'est vôtre Volition personnelle !
Il est normal, ou du moins compréhensible, que cela vous demande quelques efforts : la "re-Volition", comme nous vous l'expliquions dans les définitions de la page de présentation, est un changement de "vouloir" ou de "volonté" profonde. C'est toute votre manière de vivre qui va basculer, de l'ombre à la lumière, d'un plateau à l'autre de la balance où le Bonheur et le Malheur s'équilibrent.

La plupart des gens vivent dans la lutte, dans la grisaille et la peine. Leurs problèmes leur ont appris à grandir. Quelque part en eux, inconsciemment, ils ont fait un lien entre : "j'ai des ennuis, je m'en sors, j'ai compris plein de choses à la vie : il faut que j'ai des ennuis pour évoluer !". Bien entendu, c'est un mécanisme parfaitement inconscient. Maintenant, bien que ce mécanisme fonctionne (la preuve, vous êtes là !), il est loin d'être agréable. De plus, nous avons la preuve statistique que ce n'est pas le plus efficace : chaque petit photon de lumière qui s'élance dans l'obscurité pour la rendre moins sombre accomplit sa mission, mais il disparaît avec elle...

Plonger ou rester dans les ennuis, bien que vous ayez réussi à chaque fois à vous en sortir, plus ou moins bien d'ailleurs, vous a épuisé. C'est un comportement psychologique énergétivore ! On vit beaucoup mieux en restant dans le plateau de la Lumière ! Il vous faut donc "changer de plateau" : quitter une vie faites d'ennuis et de pénombre, de "demi-lumière" pour plonger dans le faisceau de Lumière. Il vous faut changer "d'Être". Voilà la Volition !

Comment faire ? Ayez-en l'Intention. Le désir.
(re)Lisez la réponse à la question précédente : même un poussin ou un poisson rouge parvient à influencer sa réalité. Vous pouvez le faire aussi ! Il ne s'agit ni de croyance, ni de compréhension, ni de grande sagesse, ni de rien du tout. Il vous faut simplement le désirer ET le laisser arriver.

La seule chose qui peut vous bloquer est vous-même. Si tel est le cas, "appelez" (désirez) en premier la réponse à votre demande inconsciente (le blocage) : "quoi faire pour me libérer ?" et restez attentifs aux coïncidences de votre vie. La réponse viendra toute seule. Comprenez-la et appliquez-la. Une fois le chemin libre, "appelez" (ou désirez ou ayez l'Intention de) changer de plateau dans la balance entre la Lumière et l'Obscurité. Vous n'avez plus à supporter l'ombre ; vous n'avez pas pour "mission" d'illuminer l'ombre par votre présence en son sein : le soleil nous éclaire tous de l'extérieur. Vous pouvez vivre dans la Lumière, heureux, et accomplir pleinement votre mission !
Soyez heureux !

[Retour aux questions]

Pourquoi devrais-je penser aux autres ?
Je n'ai qu'à faire de bonnes pensées pour moi, si ça peut me faire vivre mieux !

C'est très normal et humain de penser ainsi ; nous aussi aimons vivre bien, heureux et en pleine santé. Malheureusement, pour on ne sait quelle raison, l'individualisme est une mauvaise stratégie : les expériences sur l'Intention ne fonctionnent vraiment bien qu'avec un groupe assez nombreux de personnes, d'une dizaine pour influencer une plante, un animal ou une personne, jusqu'à plusieurs centaines d'expérimentateurs dans les expériences où il a été démontré que l'on pouvait aider la moitié des patients d'un hôpital à guérir mieux et plus vite que l'autre moitié, restée en "groupe témoin" (test réalisé en aveugle, avec seulement les noms des patients, sans donner aux expérimentateurs leurs noms, âge, état de santé, etc. Les résultats positifs significatifs ont été vérifiés par des médecins non prévenus de l'expérimentation, sur une période de 6 ans).

Il se fait une sorte de cumul d'effets lorsque vous travaillez pour une autre personne, comme si la vague d'Intention revenait deux fois plus grande vers vous après avoir touché l'autre personne. Par exemple, les expériences de visualisation intensive pour se protéger du rhume n'ont pas montré de résultats probants - elles étaient même parfois contraires à l'effet recherché, l'expérimentateur tombant plus souvent malade enrhumé que le groupe témoin ! Comme s'il s'était isolé si bien qu'il s'était coupé de la vie elle-même... Par contre, si vous faites le voeu que les personnes qui vous entourent passe l'hiver sainement, sans aucun rhume (ni autre !), alors les résultats deviennent très surprenants : personne n'attrape de rhume. Tout le monde reste en bonne santé. D'abord, les personnes "cibles" de l'expérience, parce qu'apparemment vos "bonnes pensées" les ont protégées, et vous aussi... parce qu'il n'y a eu personne pour vous donner le rhume !

Souhaiter du bonheur aux autres génère un monde où règne le bonheur.
Celui de tous... donc le vôtre aussi !

[Retour aux questions]


Vous ne donnez pas toutes les références des expériences sur l'Intention...
Pourquoi ?... Ce n'est pas très sérieux. J'ai besoin de comprendre pour croire.

De quoi avez-vous besoin d'être convaincu ? Du fait que vivre heureux est agréable ? Ou du fait que souhaiter du bien à son prochain peut être utile ?

D'accord. Alors il y a deux raisons importantes à l'absence de références exactes sur ce site :
1/ parce que pour agir efficacement, vous devez agir sans preuve. Autrement dit, vous devez "avoir la foi" ! Croire en ce que vous faites, sans confirmation logique. Nous vous avons déjà donné sur ce site beaucoup de "preuves". On en trouve presque trop sur internet et dans la littérature scientifique spécialisée. En donner plus ne vous empêcherait pas de douter, si tel est votre désir. De plus, cela entretient une manière intellectuelle de vivre (réfléchir ou lieu d'agir/vivre) or celà ne fonctionne pas pour créer/modifier votre réalité, car l'intellect est par définition dissocié du réel (pour mieux l'analyser).
Attention, nous sommes convaincu de la nécessité de comprendre et des bienfaits de la raison et de la logique. Seulement, pour ce qui concerne l'objet de ce site, cela ne sert à rien.

[Retour aux questions]


Et puis, il y a un truc qui m'ennuie...
Pourquoi êtes-vous anonymes ? Qui se cache derrière le site RêVolition ?

"Qui" a créé le site Volition.org ? A l'origine, un petit groupe de personnes : certaines ayant eu l'idée ("comment changer pacifiquement le monde, faire qu'il aille mieux, facilement et dans le plaisir ?"), d'autres possédant les connaissances informatiques nécessaires - chacun faisant un peu les deux, en fait. Et puis, toutes celles et tous ceux qui ont bien voulu traduire le site (presque une douzaine de langues prévues, si nous trouvons les généreux volontaires !...). Un travail de plusieurs mois, enfin finalisé, des heures et des heures de discussions et de travail bénévole et passionné.
Voilà "qui" est derrière le site Volition.

Pourquoi donc ne pas faire l'étalage de nos noms (et nos photos et nos adresses, et pourquoi pas aussi un peu de publicité pour nos métiers respectifs ??)... Parce que ce n'est pas pour cela que nous avons créé Volition. Plus que d'anonymat (qui n'existe pas sur internet pour ceux qui veulent vraiment savoir), il s'agit plutôt de discrétion car peu importe qui sont les initiateurs de cette action, elle appartient à tous : c'est la leur, la nôtre ?... Au final, tout repose sur vous ! C'est vous qui décidez, oui ou non, de vivre vos "5mn par jour de bonheur" !

Et comme le processus global de Volition ne fonctionne pas si on est seul, il est la somme de toutes les personnes qui y participent. Identifier ceux qui ont lancé ce site à l'origine ne servirait pas à grand-chose, maintenant que nous sommes plusieurs milliers - si ce n'est à satisfaire votre curiosité. L'idée de Volition est individuelle et collective à la fois : c'est le "Un pour tous" et le "Tous pour un" réunis en un cercle vertueux.

Nous avons créé ce site pour vous donner l'idée de départ ; maintenant, elle est à nous tous !
Action ! :-)

[Retour aux questions]


Est-ce que RêVolition est vraiment désintéressée ?...
Je veux dire, ce ne serait pas une secte, au moins ?

Le site Volition.org regroupe plusieurs centaines de personnes qui ne se connaissent pas, que les créateurs du site ne connaissent pas, et qui ne se rencontreront probablement jamais - ou alors par hasard... Il n'y a ni "gourou", ni obligations, ni règles, ni rien.
Le seul objet du site est (comme c'est indiqué) de regrouper des "bonnes volontés", des personnes qui acceptent de partager en pensées leurs moments de bonheur, dans l'hypothétique but que cela profite à l'Humanité tout entière. De deux choses l'une : soit cette idée vous paraît totalement folle (et elle l'est, en un certain sens) et rien ne vous oblige à participer à Volition ; soit l'idée vous séduit, ou vous voulez tenter l'expérience, et vous pouvez vous joindre au groupe des Volitionnaires.

Ainsi, votre engagement est anonyme et n'engage que vous, personne ne vous force ou oblige à quoi que ce soit, vous ne devez rien à personne, et personne ne vous demandera rien, ni aujourd'hui ni jamais. Par ailleurs, votre adresse email est enregistrée automatiquement dans la base de données, afin que soit comptabilisé (vous vous verrez apparaître sur le compteur en haut de page !) - aucun être humain n'a donc connaissance de votre adresse email, puisque le système est automatisé.

En résumé, Volition est constitué d'un groupe de personnes qui ne se connaissent pas (bien que certaines aient pu se connaitre avant ou avoir choisi de s'inscrire en groupe, c'est possible aussi). Il n'y a pas de "gourou", de meneur ou d'idéologie à partager. Le site fédère simplement des personnes qui souhaitent oeuvrer pour le bien de tous, par de simples pensées - cela ne leur coûte rien, ni en temps, ni en argent, ni en effort ou en énergie. Personne ne va nulle part, il n'y a pas de rassemblement. Bref, il n'y a rien dans le principe de Volition qui ressemble de près ou de loin à une quelconque "secte".

Nous avons entendu plusieurs fois la remarque : "on ne croit plus au véritable désintéressement"... D'abord, c'est bien dommage, ensuite nous dirions que nous ne cherchons à convaincre personne. Le site existe depuis janvier 2007. Le temps vous montrera que Volition sert simplement à rassembler des "bonnes volontés", des personnes qui acceptent de partager leur bonne humeur, simplement en pensées. Cela ne rapporte rien à personne en terme d'argent, mais bien sûr - c'est le but de Volition - nous espérons tous fortement que tout cela est utile au plus grand nombre. C'est là le seul bénéfice attendu de notre Volition.

[Retour aux questions]

Je n'arrive pas à croire à tout ça...
Toutes vos histoires m'attirent, mais je n'arrive pas à y croire. Comment faire ?

Vous n'avez besoin de croire en rien.
Croyez-vous que des poussins, plongés dans le noir, font quoi que ce soit dans leur tête pour attirer vers eux un robot aux déplacements aléatoires, celui qui porte la lumière ? Non, ils ne font rien. Ils désirent seulement attirer à eux la lumière - ce qui modifie les déplacements aléatoires du robot.

Jetez un oeil à cette vidéo de quelques minutes, où l'on voit (entre autre) l'expérience reproduite après avoir conditionné les poussins à "aimer" le robot (ils le prennent pour leur mère, par l'effet d'empreinte découvert par Konrad Lorentz) :

Les expériences qui montrent l'impact de l'Intention sur notre réalité ont été menées avec des personnes de tous les niveaux culturels et sociaux, des personnes qui "croyaient" à l'existence de l'esprit, d'autres complètement réfractaires aux choses non-logiques, matérielles, rationnelles, etc. Cela fonctionne exactement pareil : croire ou ne pas croire ne change rien. Il faut FAIRE !

Tout cela est "in-croyable" parce qu'on ne nous y a pas éduqué. Personne ne nous a jamais raconté ces expériences étranges qui montrent que n'importe quoi de vivant ici-bas attire à lui ce qu'il a en lui ! Le jaloux attire la tromperie, la coléreux attire la bagarre, le trouillard attire les ennuis... C'est une réaction très compréhensible psychologiquement et dont les preuves existent. Elles sortent des laboratoires de recherche les plus sophistiqués, elles ont été établies selon des normes de recherches rigoureuses, surveillées par des instances extérieures, neutres, etc.

Vous n'avez donc pas besoin de croire en quoi que ce soit. Vous avez besoin d'essayer.
En faisant les choses, vous verrez leurs résultats. Et, là, vous vous convaincrez...

[Retour aux questions]

Prier ou avoir de bonnes intentions pour le monde,
le principe n'est pas nouveau... et on ne peut pas dire que ça a été vraiment efficace.

Sans verser dans la superstition, vous n'avez rationnellement aucune preuve que le monde ne se serait pas déjà autodétruit sans cette force positive omniprésente, bien que discrète - toutes les personnes de "bonne intention" qui prient ou oeuvre, chaque jour, pour le bien de l'Humanité.

Certains iraient jusqu'à parler d'une sorte de balance, ou d'équilibre, entre les vicissitudes des hommes et leurs plus belles oeuvres, entre l'horreur bien humaine et le génie de certains êtres, entre les guerres et les prières des hommes et femmes de foi. De tous temps, des gens ont contre-balancé l'horreur humaine. Nous proposons ici de généraliser cette action, d'élargir cette force positive de changement, facilement, et au plus grand nombre... grâce à vous !

Être heureux pour changer le monde...
Qui peut refuser une proposition pareille ? Quel "travail" est-ce, que d'être heureux ?
Grâce à la Volition, votre bonheur pourra se propager de façon exponentielle, balayant le monde. Il vous suffit d'en avoir le désir... Et vous êtes en plus le premier à en profiter !

Soyez heureux et cela changera le monde !

[Retour aux questions]


Pourquoi seulement penser positif ? C'est très bien d'introduire du positif et du bonheur, mais je pense qu'il faut l'associer avec un NON au négatif, dans le sens qu'il ne faut pas lui donner de l'importance et de la place, sinon on le nourrit et même les pensées positives ne suffisent pas à l'éradiquer, il prend l'ascendant. Lui dire que l'on ne veut pas le suivre, je pense que c'est également une pensée positive à faire véhiculer, vous parlez de malheur, de maladie, mais justement dans ce cas, le non au malheur et à la maladie est complémentaire à l'espérance de guérison. Non ?

Cela semble une bonne idée, à première vue... mais seulement à première vue, car en apprenant comment fonctionnent le cerveau et la vie elle-même, on comprend vite que c'est en vérité une très très mauvaise idée !

1/ Fonctionnement du cerveau : le cerveau ne comprend la négation ("non", "ne pas") qu'au niveau du néo-cortex, le seul qui possède une syntaxe, la grammaire, etc. Malheureusement, toutes perceptions passent chronologiquement par le cerveau reptilien (fonctionnement biologique, survie physique, instinct, comportements impulsifs), le cerveau limbique (vos émotions, vos ressources, vos apprentissages) et seulement au final le néo-cortex (logique, langage, temps, distances) et son cortex frontal, siège de notre esprit conscient. Tout ce voyage intérieur prend entre 0,4 et 0,7 seconde, ce qui est très long au niveau du cerveau... Le message négatif a ainsi tout le temps de vous imprégner avant que votre néo-cortex ne puisse nier le message ("non, pas de MALADIE") : mais c'est trop tard !!!!

Si les publicitaires visent en priorité notre cerveau reptilien, c'est qu'ils savent qu'il est reponsable de nos envies irrépressibles, de nos achats impulsifs, irréfléchis. Irréfléchis justement car hors d'atteinte de notre raison, située 2 étages plus haut ! On voit grâce aux appareils d'imagerie cérébrales que nos 2 premières strates cérérales, assimilées à l'Inconscient, réagissent à toutes choses 1/2 secondes avant que nous n'en soyons conscient. Une phrase négative nous touche ainsi de plein fouet, aux niveaux les plus profonds de notre fonctionnement physique et psychologique.

Sachant tout cela, c'est du suicide de se balancer dans la tête des injonctions négatives - comme "non à la maladie" : dont vos cerveaux reptilien et limbique ne retiendront que le mot "maladie, maladie", répété à chaque niveau ...

2/ Fonctionnement de la Vie : les traditions de toutes origines et de tous temps disent que l'énergie de notre vie suit notre Intention, c'est-à-dire la direction que l'on donne à notre esprit : regardez le mur (même en pensant très fort "non je n'irais pas dans le mur") et vous finirez inévitablement dans le mur ! Cela vaut dans la vie psychologique, émotionnelle mais aussi pour des activités très physiques, concrètes, comme le ski ou la moto : "l'engin suit le regard", dit-on. J'arrive toujours là où je regarde (là où mon intention se porte).

En pensant tous les jours à la maladie, on se charge de cette idée ("maladie"), qui est en quelques sortes une vibration. Et comme toute vibration s'unit à ses semblables (c'est un effet de cohérence physique là aussi très concret), cela revient à aimanter, attirer à soi la maladie. C'est quasi mathématique.

Voilà. Donc votre remarque se comprend, mais elle est une "fausse bonne idée", très dangereuse à appliquer.

Bien sûr, si votre crainte est que la personne masque ses problèmes par un "optimisme articiel" de surface, vos réserves sont bien entendu parfaitement justifiées. Il ne s'agit absolument pas de se cacher ses ombres à soi-même, d'incruster le "mal", qui ne ressortira que plus violemment, plus tard... Au contraire, il s'agit bel et bien de profiter du contraste offert par davantage de lumière pour mieux se connaître, à coeur, et profiter de cet effet physique bien connu : la lumière, toujours et de tous temps, quoi qu'il arrive, transforme l'ombre... en lumière !

Plus vous serez heureux et positif, vous plus attirerez ces mêmes vibrations à vous...
...et vous les rayonnerez aussi tout autour de vous !

[Retour aux questions]

Combien faudrait-il être de RêVolitionnaires pour "changer le monde" ?
Combien de RêVolitionnaires pour un impact à 100 % ?

Si vous regardez le sommet tout au long du chemin, vous courez le risque de glisser et de vous décourager. Il est normal de jeter un oeil au sommet avant de partir ; ensuite, il vaut mieux regarder où vous mettez les pieds !
Pensez qu'à vous tout seul, vous toucherez plus de 150 personnes. Voilà où vous mettez les pieds. En étant heureux consciemment, vous aiderez en moyenne 151 personnes à réduire de 23 à 25% leurs soucis quotidiens, à garder leur calme, à vivre en bonne santé, etc. Si vous préférez penser en terme d'impact à 100%, en ayant l'Intention de rayonner votre bonheur au moins 5 minutes par jour, vous aiderez encore tout de même 35 personnes.

En gardant un calcul linéaire - c'est-à-dire en prenant l'option la plus pessimiste selon laquelle cette force de Changement n'aurait pas un effet exponentiel, ce qui est loin d'être prouvé - alors pour changer le monde à 100%, il nous faudrait être entre 175 et 190 millions de Volitionnaires.*
Même si c'était le cas, cela ferait moins de 3 "bonnes âmes" sur 100 personnes vivant sur Terre !

Pensez-vous que, sur 100 personnes, seulement 3 accepteront de veiller à être pleinement heureux au moins 5 minutes par jour pour bâtir un monde meilleur ?
C'est
le défi de la
Volition.

* Nombre de traditions, religions et philosophies, souvent millénaires, parlent de "144.000" personnes en ce qui concerne le nombre de ceux qui permettront à l'Humanité de poursuivre sa belle aventure. Ce nombre très symbolique ne s'appuie sur rien de bien concret, mais s'il était réel, cela ferait beaucoup moins de rêVolitionnaires et nous faciliterait grandement la tâche ! :-)

[Retour aux questions]


Mais, comment calculez-vous tout cela ?
Ces chiffres ont l'air si précis... Sont-ils vérifiables ?

Nous avons pris pour base de calcul les résultats d'expériences déjà réalisées à grande échelle, comme celles de juillet 1993 à Washington, que nous avons donné en exemple dans notre présentation. Les liens présents dans le texte vous conduiront aux sites officiels dont sont issus ces résultats. Toutes ces expériences ont été faites en suivant les normes de recherche scientifique et industrielle les plus rigoureuses ; leurs résultats ont été soumis à des contre-expériences, à des tests en double-aveugle, etc.

Ensuite, nous avons retenu de ces résultats les chiffres les plus pessimistes, donc un impact de 23% pour une proportion de 0,66% d'expérimentateurs par rapport à la population globale. Dans la plupart des expériences, il suffit de bien moins de monde et les résultats sont souvent supérieurs (30-35%) ! Les baisses de 72% de pertes humaines dues au terrorisme, durant des périodes de méditation positive, ont été enregistrées avec "seulement" 7000 expérimentateurs pour toute la planète. Mais il s'agissait de personnes entraînées et agissant à temps plein.

Enfin, nos calculs sont volontairement linéaires et ne tiennent pas compte d'un possible effet exponentiel - bien qu'il soit probable.

Donc, en se basant sur 0,66% de Volitionnaires pour un impact positif de 23% sur la population globale, à vous tout seul, vous aidez 1 / 0,0066 = 151, 51515151... personnes... Plus de 150 personnes ont un quart de problèmes en moins dans leur vie, grâce à vous !

Pour un impact positif à 100% (donc, pour que les gens aille mieux à 100%, au lieu d'aller seulement mieux à 23%), faites une règle de trois (de "23" à "100"), et vous aidez encore 1 / 0,0287 = 34,84 personnes... Presque 35 personnes ont leur vie améliorée à 100% grâce à vous ! (on peut le penser comme ça, pour la motivation, bien que le premier effet, 23% pour 151 personnes, est le plus probable).

Donc, sans compter sur un effet exponentiel, pour changer le monde à 100%, soit avec 2,87% de Volitionnaires sur la planète (le résultat de la règle de trois, juste au-dessus : 1 / 0,0287), il faudra être près de 190 millions de personnes.

Réfléchissez : cela fait moins de 3 personnes de "bonne volonté" sur 100 !!! C'est très faisable !

[Retour aux questions]


Existe-t-il d'autres sites dans le même esprit que RêVolition ?
Peut-on cumuler les effets ?

Il existe certainement bien d'autres sites - du moins, c'est à souhaiter - et tous leurs effets peuvent évidemment se cumuler !
Nous pouvons vous conseiller le site français du "Défi pour la Terre", créé par Nicolas Hulot afin de se réunir pour une action écologique simple, pour sauver notre planète. Voici également un lien vers un site belge de Méditation Transcendantale, que nous ne pratiquons pas nous-même, mais où vous retrouverez l'idée de l'impact de l'esprit sur la planète, ainsi que des recherches très poussées à ce sujet. Dans le même "esprit", justement, vous pourrez pratiquer l'Hypnose Humaniste, qui n'a plus rien de l'hypnose de nos grands-pères et dont le but est de parvenir à agir "en Conscience", pour nous et les autres. Enfin, nous conseillons aux anglophones le site du Pr. Emoto, connu pour ses photos de cristaux d'eau, et son idée de charger les océans de "bonnes pensées" pour en faire des générateurs permanents et massifs de vibrations positives (projet "Hado").

[Retour aux questions]


Pourquoi avoir choisi les couleurs bleu, blanc, rouge ?
Et quels sont les symboles du cercle et du V ?

D'abord, le principe de la Volition est né en France - c'est presque un fait historique ! ;-)
Ensuite et surtout, le blanc du fond de page est pour nous la marque d'une action pure, lumineuse et pleine de bonté. Le bleu symbolise le Ciel, ce qui vient d'en haut, l'idéal. Le rouge est la couleur de la matière, la force, c'est la vie, ce qui s'incarne. Le cercle est le symbole de l'Unité, du Tout réuni, du collectif ; le bleu signifie son aspect idéal, rêvé. Le V, comme un triangle à l'envers, donne la direction de l'action matérielle : elle vient du Ciel et descend sur Terre, elle se réalise, devient réalité ; c'est aussi le Tout (partie large en haut) qui agit pour l'individu (la pointe du triangle), le subtil en action pour la matière ; c'est bien entendu aussi le V de la Victoire, que viennent soutenir les nombreux sourires du site !

[Retour aux questions]

Soyez heureux et changez le monde

En ce moment, 5273 personnes œuvrent pour le bien de 798939 autres.

Rejoignez-nous pour aider encore plus de monde !

Votre adresse email* :

"En validant ce formulaire, je m'engage envers moi-même
à consacrer un temps chaque jour à envoyer de "bonnes pensées"
pour l'Humanité et pour mon plus grand bien"



Et recommandez ce site !

Votre adresse email :
Adresses emails des destinataires :
(séparées d'une virgule et sans espace)


 

> Retour à la page d'accueil Volition
> Webmasters : soutenez laVolition !

 

* AVERTISSEMENT
Le site www.Volition.org est à but non-lucratif. Il est animé par des bénévoles et
s'engage au respect de votre vie privé. Il ne sera fait aucune utilisation commerciale de votre adresse email, qui restera confidentielle.
Votre adresse email est donnée symboliquement, pour votre engagement : elle n'est connue par aucun être humain
(stockée sur une base de donnée protégée, pour l'affichage du nombre de rêVolitionnaires) et il n'en est fait aucun autre usage
.

ReVolition.org © 2012